intel optane d et p4326

De nouveaux SSD Optane et QLC pour les pros chez Intel

Grosse période d’activité chez Intel qui a multiplié les annonces ces derniers jours, l’une des plus notables ayant été l’avènement de Cascade (détaillé en long, en large et en travers, et avec passion, ici), une énième piqûre au 14nm pour les serveurs (en attendant la nôtre ?). Alors, quoi de neuf en stockage pour les pros et les autres fortunés ?

Tout d’abord un SSD Optane DC D4800X, une évolution de la gamme P4800X existante avec l’ajout d’un support pour un fonctionnement en dual-port PCIe dès lors que le D4800X est connecté via une structure PCIe permettant des chemins de données redondants – de quoi assurer une haute disponibilité du support de stockage. C’est la première intégration de la fonctionnalité pour un SSD de la famille Optane, alors que la majorité des SSD NVMe d’Intel offrent déjà des variantes dual-port PCIe. Ça rest cependant une fonctionnalité niche, très peu détaillée par Intel et aucun des SSD dual-port du fondeur ne sont référencés dans sa base de données ARK. Contrairement à la série P4800X disponible au format U.2 et carte additionnelle, la série D4800X sera uniquement proposée au format U.2. L’arrivée de SSD Optane dual-port pourrait aussi être le signe d’une famille SSD Optane arrivant de plus en plus à convaincre son audience, y compris désormais pour des tâches critiques nécessitant des performances élevées, sans pour autant viser des performances maximales.

 

intel optane d et p4326

 

Enfin, c’était aussi l’occasion pour Intel d’agrandir la famille de SSD DC D5-P432X, une série pour les entreprises et datacentres au fameux format « règle ». Toujours à base de NAND QLC, le D5-P4320 de 7,68To se voit désormais rejoint par un D5-P4326 avec deux capacités : 15,36 To et 30,72 To, à noter qu’il s’agit des capacités utilisables. Intel annonce que ces nouveaux modèles sont conformes au standard EDSFF E1.L, dérivé directement du format « règle » d’Intel apparu en 2017. À savoir que le D5-P4326 sera également proposé au format U.2 2,5″ (15mm d’épaisseur). Par rapport au D5-P4320, le nouveau venu offre des performances améliorées en lecture aléatoire et en écriture séquentielle, mais la vitesse d’écriture aléatoire chute à 11 000 IOPS, contre 36 000 IOPS pour le modèle précurseur.

Performance et endurance moins bonnes, certes, mais le modèle 30,72 To permet tout de même d’atteindre une densité inégalée (pour la gamme d’Intel) d’1 Po de stockage en mémoire flash dans un serveur 1U grâce à son format EDSFF. Par contre, les premiers tarifs européens font état d’environ 3300€ HT pour le P4326 en 15,3 To, que l’on pourrait comparer au PM983 7,68 To de Samsung à 1120€, soit 1000€ pour obtenir la même capacité. Sapik ! (Source)

 

intel ssd p4326