intel love 14nm cdh

Un nouveau CPU mobile intel aperçu sur Passmark

Alors que la neuvième génération de CPU est sortie pour les joueurs en octobre 2018, voici que la version mobile fuite une nouvelle fois. Alors que la précédente source semblait annoncer la fin des hexacœurs avec uniquement des quadricœurs hyperthreadés ou des octocœurs purs, voici qu’un  i7-9750H vient pointer le bout de son nez sur Passmark.

 

Amputé de deux cœurs par rapport aux attentes, le beau gagne cependant l’hyperthreading, et conserve ses fréquences supposées de 4,5 GHz en boost pour 2,5 GHz de base – de quoi le classer à 14 118 points soit quelque 2000 de plus que son prédécesseur l’i7-8750H (même configuration logique, mais moulinant entre 2,2 et 4,1 GHz).

 

Il est vrai que Coffee Lake n’a pas eu sa déclinaison mobile – et cela vaut mieux au niveau de la pénurie – mais cette fuite a de quoi renforcer les inquiétudes au niveau de la capacité du géant bleu à fournir son Icelake à temps. En effet, tous les éléments semblent coïncider pour un lancement étalé à la Broadwell : nouveau procédé de gravure erratique, communication dilettante et multiples reports. Or, pour rentabiliser une gravure imparfaite, un classique est de produire des puces mobiles, souvent plus petites et moins clockées… ce qui entrerait en conflit avec un Coffee Lake mobile sous peu au vu de la date d’Icelake – à l’été !

 

Néanmoins, ne nous enflammons pas : nous ne pouvons pas déclarer qu’un CPU à 6 cœurs et carburant à 4,5 GHz est un modèle mobile simple, mais plus une adaptation des puces de bureau aux (trans)portables à usage ludique, voire même résultant d’un tri des puces afin de garder les plus efficaces thermiquement. Bientôt cette ultime déclinaison du 14 nm ? (Source : NotebookCheck)

 

intel love 14nm cdh