intel road to 5g modem

Intel fait marche arrière sur la 5G pour smartphone et réevaluera tout le reste

Alors qu’Apple et Qualcomm ont finalement enterré la hache de guerre et recommencé à se faire des bisous en encastrant les modems de l’un dans les iPomme de l’autre, Intel désormais bien seul de son côté et surtout sans client majeur pour son offre de modem 5G fait-maison a décidé de se retirer tout bonnement du marché du modem 5G pour smartphone. C’est avec une annonce très brève que Bob Swan a expliqué préférer annuler les lancements des futurs modems 5G pour téléphones mobiles, y compris des modèles comme le XMM 8160 qui étaient prévus pour cette année. En fait, parfaitement fidèle à sa parole lors d’une intervention peu après son couronnement en tant que CEO, Bob Swan a justifié cette décision du fait qu’il n’y voit pas de chemin vers la profitabilité ni de retours positifs pour la compagnie sur ce marché de la 5G. Sans gros client majeur comme locomotive, Intel n’aurait probablement eu aucune chance pour couvrir ses frais en recherche et développement.

 

intel road to 5g modem

 Le plan initial remis en question.

 

Bien sûr, cela ne signifie pas que le fondeur se retire totalement de ce marché de la 5G – déjà très juteux – ni qu’il abandonne totalement le marché du modem pour smartphone – du moins pas dans l’immédiat. Ainsi, Intel a pris soin de préciser qu’il continuera à fabriquer et à vendre des modems 4G aux clients existants – dont Apple – et respectera les accords en place. Pour autant, le fondeur annonce aussi vouloir réévaluer son portfolio modems. Le module XMM 8160 devait initialement se retrouver dans les téléphones, mais aussi d’autres appareils comme les PC et points d’accès – il convient désormais pour le fondeur d’analyser avec soin la pertinence de maintenir ses projets pour ces marchés – très concurrentiels – et si le XMM 8160 sera en fin de compte assez compétitif pour le faire.

Par contre, Intel a aussi clairement réaffirmé sa présence sur le marché de l’infrastructure 5G et que l’annonce d’aujourd’hui ne remet rien en question de ce côté-là ! Le fondeur rappelle ainsi son approche très orientée data et cloud, avec de lourds investissements en infrastructure, serveurs et intelligence artificielle.

 

intel network infrastructure opportunity 2022 t

 Le plan côté infrastructure, plus que jamais d’actualité !

 

Est-ce finalement une surprise de voir Intel mettre un premier pied hors du marché du modem ? Depuis le rachat d’Infineon et son intégration au groupe Intel en 2011 – qui fournissait alors les modems 2G et 3G pour Apple et ses iPhone -, Intel a eu beaucoup de mal à maintenir le momentum établit, par exemple ses modules 4G sont arrivés tard et sans vraiment pour autant placer la barre très haut face à la concurrence. Bob Swan a bien dit qu’Intel sera dorénavant « extrêmement discipliné » allant de l’avant, et se concentrera sur ce qui rapporte et laissera tomber les gouffres financiers sans avenir, une nouvelle stratégie qui signifie que les heures des modems Intel 4G/5G sont probablement comptées. (Source)