elite tauren chieftain

Quand l’IA se met au service de la musique… extrême

Les intelligences artificielles qui se développent pour la médecine, la sécurité numérique, dans les jeux vidéos, tout ça c’est bien connu et classique. Alors si pour une fois nous avons le droit à quelque chose certes de moins utile, mais qui démontre certaines possibilités des technologies informatiques avancées ? Et bien voilà deux musiciens et scientifiques du Berkle College of Music de Boston – CJ Carr et Zack Zukowski – qui ont décidé d’utiliser les réseaux neuronaux et une intelligence artificielle pour produire une musique de synthèse. Après près de deux ans d’étude, de recherches et d’analyse des résultats, ils ont réussi à obtenir un bébé incroyable qui est capable de jouer en continu 24h/24h et 7j/7j du… Death Metal dans sa forme la plus brutale.

 

Le système paraît classique, avec tout d’abord un gavage de toute une discothèque de musiques du genre, petit morceau par petit morceau, afin qu’il apprenne les riffs – enchaînements d’accords sur les instruments – les voix et les batteries. Puis il commence à apprendre de lui-même pour comprendre comment segmenter un morceau entier, réaliser des complets, refrains, transitions… Sans que ça ne ressemble plus à rien – non, nous n’admettrons pas de critique facile sur les genres un peu violents de metal. Bref, si ce style est celui du bot que vous pourrez trouver sur YouTube en live continu c’est grâce à la vitesse de tempo, les voix très saturées et des rythmes assez saccadés. Nul doute que nous sommes loin de composer des pièces d’opéra complètes ou un nouveau groupe de jazz, mais nous au comptoir on se dit qu’après tout c’est pour la science. (source : Motherboard)

 

elite tauren chieftain

A quand une reprise de I am Murlock par une IA ?