surface laptop 3 amd cpu

La Surface AMD est réalité, mais c’est en version laptop… mais Ice Lake est aussi présent !

Voilà une nouvelle qui n’a plus grand-chose de surprenant aux vues des multiples rumeurs auxquelles la gamme Surface est sujette. En effet, la stratégie de Microsoft consistant à fabriquer ses propres machines a considérablement payé, les Surfaces étant réputées et recherchées dans le monde de professionnels.

 

En parallèle d’autres modèles au format tablette propulsé par des puces bleues (retrouvez plus d’information à leur sujet prochainement sur votre comptoir favori), la Raymonde a annoncé une nouvelle version de son ordinateur portable, le Surface Laptop – à ne pas confondre avec le Surface Book, un convertible – qui est cette fois-ci motorisée par un CPU Zen, de chez AMD donc !

 

surface laptop 3 amd cpu

 

Aux commandes, un R5 3580U ou un R7 3738U – Intel, sort de ces notations ! – des APU équipés respectivement d’une partie graphique Vega 9 et Vega 11, donc du Picasso Zen+ en 12 nm… pour la version 15″. Car la version 13,5″ reçoit quant à elle un CPU Ice Lake, soit un i5-1035G7, soit un i7-1065G7, toutes deux accompagnées d’un iGPU Gen11 complet à 64 EUs, comme l’indique le suffixe G7.

Pour le reste, du classique pour cette gamme : un écran 2256 x 1504 px pour le petit modèle, 2496 x 1664 px pour le second (nous sommes particulièrement fans de sa largeur au comptoir) tous deux tactiles, 8 à 16 Go de RAM -une version à 32 Go étant dans les cartons – respectivement en LPDDR4X ; et DDR4X du WiFi respectivement 5 et 6 (soit ax versus ac). Enfin, le stockage est confié à un SSD de 128 Go à 1 To PCIe. Passez votre chemin sur les ports, car ils ne sont pas nombreux : un USB Type-C, un Type-A (sans précision sur la norme…), un lecteur de carte SD, un combo jack accompagné d’un Surface Connect propriétaire, et ce sera malheureusement tout !

 

Niveau disponibilités, les premières commandes sont déjà envoyées, par contre les prix piquent : 999 $ pour la version la plus basique, et 2 799 $ pour la plus coûteuse, qui n’est d’ailleurs pas encore disponible à l’achat. Alors, envie de craquer sa bourse ?