ice giant prosiphon elite prototype 2019

IceGiant ProSiphon, un futur ventirad monstre tueur d’AIO (et de ventirads) ?

Plus gros c’est souvent mieux, l’histoire n’a jamais manqué de le prouver (cela dit, les contre-exemples ne manquent pas non plus, loin de là) et c’était certainement en partie l’idée des créateurs du ProSiphon Elite chez IceGiant, mais pas que ! Le ProSiphon n’est encore qu’au stade de prototype, ce qui ne l’a pas empêché déjà de faire l’objet de plusieurs tests sur la toile très récemment. Sur le papier et en pratique, c’est une solution de refroidissement de CPU (compatible TR4) absolument massive avec ses mensurations de 250,9 x 107,9 x 165 mm (L x l x h), lourde de 2,2 kg, mais qui tente aussi d’apporter quelques innovations sur un marché du ventirad où les choses sont franchement figées depuis bien longtemps, avec le coup de main d’ingénieurs expérimentés en matière de solutions de refroidissement professionnelles, paraît-il.

 

ice giant prosiphon elite prototype 2019

 Prêt à décoller avec ses 2 réacteurs Delta !

 

Tout d’abord, rappelons qu’un caloduc contemporain tel qu’on le trouve sur un ventirad aujourd’hui fonctionne avec un fluide se vaporisant en absorbant l’énergie thermique émise par la source chaude et circulant ensuite jusqu’à l’autre extrémité du caloduc, où il se condensera au contact d’une source froide pour retourner à l’état liquide d’origine, puis vers l’évaporateur soit avec l’aide de la gravité, soit les forces de capillarité. Une solution toujours encore très efficace, mais qui n’est évidemment pas sans ses propres limitations

De son côté, le ProSiphon exploite un système de circulation des fluides appelé thermosiphon, lequel repose également sur un principe d’ébullition, évaporation puis condensation d’un liquide – dans ce cas présent, un fluide diélectrique. Un thermosiphon utilisera par contre la convection naturelle de l’effet de la chaleur sur le liquide de refroidissement pour « pomper » celui-ci à travers du radiateur. Utilisant de grands noyaux de condenseurs plats, le ProSiphon dispose aussi d’une surface de dissipation très large pour transférer efficacement la chaleur du liquide dans les ailettes de refroidissement. Enfin, précisons que le prototype est également équipé de deux ventilateurs Delta de 120 mm capables de mouliner à 2300 tr/min, mais le choix n’aurait pas encore été arrêté quant aux modèles pour la ventilation de la version commerciale.

 

ice giant prosiphon prototype tomshardware

Anéfé, c’est gros, et RIP la DDR4 RGB !

 

Bon, fini les présentations et places aux tests. D’un côté, celui de Tom’s Hardware US avec une plateforme TR4 à base de X399 Aorus Xtreme et 2990WX, et un duel du ProSiphon avec le NH-U14S TR4-SP3 de Noctua et le Freezer 50TR d’Arctic; de l’autre, celui de l’incontournable Linus Tech Tips avec une ROG Zenith Extreme Alpha X399 et toujours un 2990WX, où le ProSiphon affrontera les mêmes ventirads cités ci-dessus, mais aussi l’AIO H115i de Corsair et le Phoenix 360 d’EKWB ! Le résultat des courses ? Pour faire simple, le prototype d’IceGiant s’est systématiquement imposé face à ses concurrents, assez peu surprenant considérant sa taille, mais aussi au prix d’une nuisance sonore assez incomparable, Delta@2300 tr/min oblige.

 

ice giant proto 2019 to prosiphon elite 2020

 À gauche, le prototype de 2019; à droite, la version « commerciale » de 2020.

 

Certes, les résultats peuvent paraître encourageants et n’oublions pas qu’il ne s’agit que d’un prototype pouvant encore évoluer. Justement, IceGiant prévoirait notamment de réduire la taille du machin d’environ 2/3 sans perdre de performance (on ne demande qu’à voir) et potentiellement d’utiliser des ventilateurs plus respectueux des oreilles. Autrement dit, ce n’est vraiment qu’une fois le modèle finalisé et commercialisé que les comparaisons pourront se faire sur un pied d’égalité avec les ténors du marché, tels que le NH-D15 de Noctua et surtout son successeur (NH-D16 ?) aussi prévu pour 2020. Par contre, IceGiant n’a pas attendu pour ouvrir les précommandes de son ProSiphon Elite pour 119,99 $ et une disponibilité au le printemps 2020, pour ce qui devrait toutefois rester une première production assez limitée. Alors, futur top ou énième flop de tentative d’innovation ?

 

La fiche technique du ProSiphon Elite 2020 (le modèle finalisé).
Pour ceux qui préfèrent lire (en anglais), le test de Tom’s, et pour les autres, la vidéo (en anglais) ci-dessous.