motile m141 phoronix

Dans le bas du panier des PC portables aux US, on trouve un Motile M141 très compétent !

Si vous cherchez un ordinateur portable à très bas coût, vous serez sûrement tenté par des modèles importés de Chine à base de vieux Atom aux performances anémiques, souvent accouplés à de la mémoire eMMC aux performances désastreuses pour réduire les coûts.

 

Cependant, avec le retour d’AMD dans la course aux CPU et la pénurie toujours latente sur les lignes de production 14 nm d’Intel, certains OEM ont dû basculer chez le concurrent rouge. En témoigne ce Motile M141, un PC portable de 14″ embarquant un écran FullHD, un Ryzen 3200U (2 cœurs, 4 threads et une partie graphique VEGA 3, faisant tenir 2,6 GHz de base/3,6 en boost dans une enveloppe thermique de 15 W) accouplé à 4 Go de DDR4 — malheureusement sur un unique slot disponible, castrant la possibilité de dual channel — ainsi qu’un SSD M.2. Disponible uniquement sur le marché américain — Motile n’est rien d’autre qu’une division de Walmart dédiée à l’informatique, ce dernier étant une grande surface bien implantée dans le pays de l’oncle Sam. Transposée en France, ce serait comme si Carrefour lançait via une filiale un petit laptop à base de Zen : pas vraiment au programme !

 

motile m141 phoronix

Voilà le responsable de tout ce fatras

 

En temps normal, nous ne vous aurions pas parlé d’un tel modèle introuvable dans nos contrée. Il ne brille en effet pas par sa connectique composée d’un combo jack, un USB 2.0, deux USB 3.0 Type-A, un HDMI et un USB 3.0 en Type-C, le Bluetooth 4.2 et WiFi 5 étant également présent. Néanmoins, le bousin était proposé pour seulement 199 $, prix qui a depuis été majoré à 279 $ (hors taxes, USA obligent) depuis ses moult éloges… Soit le moins cher du marché pour ce R3 3200U. Appétissant à première vue.

 

Et puis viennent les benchmarks. Et là, grosse claque, puisque le bousin se permet d’égaler les i7 Haswell et Broadwell dual core testés par notre confrère Phoronix sous un Ubuntu 20.04 — bien que le Motile M141 soit livré avec Windows 10 préinstallé. L’i5-8265U se démarque de peu, et même Ice Lake (un i7-1065G7 monté sur un Dell 06CDVY) se retrouve parfois dépassé du fait d’une chauffe mal maîtrisée. De quoi jeter un beau pavé dans la mare, et enfin offrir ce dont une partie des clients rêvaient : des performances équivalentes à la génération précédente pour un tarif ô combien plus doux. Et pour le vieux continent, alors ?