wacom logo

De l’espionnage un peu trop poussé chez Wacom…

Si vous ne connaissez pas le nom de Wacom, c’est probablement que vous êtes éloignés du domaine du design. En effet, les tablettes graphiques, de la marque sont réputées parmi les professionnels du domaine pour leur qualité et leurs fonctionnalités, permettant de retrouver des sensations de dessins similaires au bon vieux papier-crayon, mais sur électroniques.

 

Or Wacom — comme la plupart des firmes, ne nous leurrons pas — propose par défaut des collectes de données afin d’améliorer la qualité des produits au moyen de statistiques d’utilisation. Avec un tel périphérique, quelles métriques peuvent être utilisées pour quantifier l’usage du produit ? Nombre d’indicateurs conviennent, mais certainement pas la liste complète des applications ouvertes sur votre PC. C’est pourtant bien le cas, et cette dernière file illico presto chez Google Analytics, la bonne heure !

 

Certes, il est possible de désactiver ce comportement via l’option « Wacom Experience Program » du panneau de configuration, mais seul l’utilisateur averti saura réellement ce qui se cache derrière cette dénomination barbare. Une honte.

 

Pour le moment, la firme n’a pas encore réagi, mais puisque le procédé n’est pas illégal (le contrat de licence informe effectivement que « certaines données » sont envoyées à Google), il y a peu de chance que l’affaire fasse autant d’écho que la précédente, qui mettait en cause l’antivirus Avast. Petit piqûre de rappel : après une révélation affirmant que les données de navigation web des utilisateurs étaient revendues, la firme avait directement stoppé l’activité de la succursale incriminée, Jumpshot. Nous ne pouvons qu’espérer un mouvement similaire chez Wacom, mais rien n’est moins certain. Autant dire qu’entre les failles de sécurité et les programmes directement gloutons, notre vie privée n’est décidément pas en sécurité ces derniers temps… (Source : NotebookCheck)

 

wacom logo