dfi ghf51

Un miniPC à base de Zen, ça vous dit ?

Des bousins issus de la série Raspberry Pi, nous en voyons des tonnes passer, parfois de marques reconnues comme ASUS, et parfois d’étranges firmes chinoises (desquelles nous ne prédisons pas grand avenir). Néanmoins, si le nom de l’entreprise taïwanaise du jour, DFI, ne vous est pas familier, cette dernière existe depuis presque 40 ans et possède un chiffre d’affaires de 3,7 milliards de dollars taiwanais (soit 120 millions de dollars américains). De quoi donner un peu plus confiance qu’à un Pipo sorti de nulle part !

 

Le produit est donc un micro PC (format SBC, 84 mm x 55 mm) nommé GHF51, et se destine principalement au monde de l’entreprise avec le support de Linux et de Windows 10 IoT Entreprise 64-bit sous des températures de 0 à 60 °C (et -20 à 70 °C en option !). Niveaux caractéristiques, c’est un Ryzen Embedded de série R1000 (soit un R1505G, soit un R1606G, tous deux des dual core hyperthreadés au TDP de 12 W) et sa partie graphique VEGA 3 qui seront aux commandes, accompagné de DDR4 à hauteur de 2 Go, 4 Go ou 8 Go. Le stockage est quant à lui délégué à de l’eMMC, avec des capacités de 16 Go à 64 Go. Pas de quoi en faire une machine de jeu, pour sûr !

 

dfi ghf51

Ça ne va pas être facile de caler un ventirad là-dessus !

 

Néanmoins, la connexion n’est pas si pauvre : un port réseau pleine taille supportant le GbE, deux microHDMI sauce 1.4 et un USB Type-C (3.1 Gen2). Notez enfin un port mini PCIe si jamais il fallait rajouter une carte wifi ou la dent bleue, ainsi qu’une puce TPI 2.0. Pour ce qui est des disponibilités, le bouzin devrait arriver pour le troisième trimestre pour un prix inconnu. (Source : HotHardware)

 

0
Would love your thoughts, please comment.x
()
x