gpd win max

Ice Lake se retrouve dans des mini-pc-consoles chinois

Si jamais vous êtes dans un budget serré ou que vous avez des envies d’exotismes, il vous est peut-être déjà arrivé de regarder sur un AliExpress ou un Gearbest pour aller baver sur des modèles aux provenances douteuses promettant monts et merveilles.

 

Outre les obscures tablettes Windows sous CPU Atom (ou core m dans le meilleur des cas… ce qui n’est pas un cadeau au vu des dissipateurs trop sous-dimensionnés), nous trouvons parfois des concepts étranges, ce qui est le cas de ce GPD Win Max. Fusion entre une manette et un mini-PC — GPD est un habitué du genre et proposait déjà il y a trois ans une machine similaire sous Amber Lake —, le bidule propose toutefois des caractéristiques papier alléchantes. Entre l’i7-1035G7, un Ice Lake équipé de la meilleure partie graphique Gen11 actuelle, les 16 Go de LPDDR4X ou encore le SSD PCIe de 512 Go, le tout dans des mensurations de 207 × 145 × 26 mm, ce GPD Win Max a de quoi faire craquer. Cependant, l’écran 8 pouces tactile 10 points n’affiche « que » du 1280 x 800, une définition d’un autre âge qui sera néanmoins pratique pour limiter la gourmandise des titres.

 

gpd win max

Clavier chiclet rétro-éclairé et gamepad intégré (avec quatre gachettes sur l’arrière) : un classique de la firme

 

Tout cela parait beau, presque trop beau : dans un si petit châssis et seulement 790 g, la firme aurait casé une connectique impressionnante, avec un port RJ-45, 2 USB 3.1 Gen1 en Type-A, un USB 3.1 Gen2 en type-C supportant le Thunderbolt (histoire que vous puissiez connecter une carte graphique du bureau avec, soyons fou !), un port HDMI 2.0, un port microSD et le classique combo Jack, ainsi qu’une extension USB – port série fournie, sans compter le Wifi 6 et la dent bleue 5.0.

Le TDP du processeur serait configurable dans le BIOS entre 15 W, 20 W et 25 W, sachant que le refroidissement s’effectue par deux ventilateurs et un système de caloducs, ce qui fournirait selon la firme entre 3 et 8 h de par sa batterie 57 Wh.

 

Tout cela semble un peu trop beau, et, puisque nous n’avons ni prix ni date de disponibilité pour le moment, nous restons très prudents face à ce modèle. Néanmoins, si la qualité de fabrication est au rendez-vous, cette machine pourrait s’avérer être tout à fait crédible pour un passionné de jeux peu gourmand souvent sur le départ. Néanmoins, un APU AMD aurait été tout aussi compétent dans la tâche, si ce n’est plus pour les modèles les plus couillus… encore faut-il avoir la chaîne de production adaptée, ce qui n’est sûrement pas le cas de ces entreprises ayant basées l’essentiel de leur business sur des produits à bas coût jouant sur l’image premium des bleus. Pour le moment, il faut savoir patience garder, et des pincettes de rigueur se munir ! (Source : Mini Machines)

 

0
Would love your thoughts, please comment.x
()
x