asus rog maximus xii extreme

Et voici la tournée des mobales Z490 de chez ASUS

La sortie de Comet Lake est toute fraîche et pour votre plus grand plaisir, celle-ci s’accompagne d’un nouveau socket qui rendra obligatoire le changement de carte mère si vous voulez profiter de ce énième refresh bleu. Mais pas d’inquiétude, vos fabricants favoris ont tout prévu et amène sur le marché un bon lot de nouvelles cartes mamans, tout en gardant les bonnes habitudes acquises depuis X570 : des cartes en apparence de bonne qualité, mais au tarif attendu qui pique. Et pour ouvrir le bal, commençons par ASUS, qui ramène toute la grande famille pour l’occasion. Pour rappel, le Z490 apporte des changements pour le réseau, qui passent en 2,5 Gb/s pour l’Ethernet et en Wi-Fi 6 quand le sans-fil est présent, soit quasiment l’intégralité des cartes mères du constructeur.

 

asus rog maximus xii extremeasus rog maximus xii formula

 

Pour commencer, attaquons par les plus gros modèles de cette génération, les MAXIMUS XII Extreme et Formula. Les caractéristiques sont proches, avec 16 VRM dédiées uniquement à l’alimentation du CPU, des radiateurs énormes et de l’Ethernet jusqu’à 10 Gb/s couplé à du 2,5 Gb/s. La Formula a même le droit à un bloc hybride pour les VRM afin de les refroidir à l’eau si besoin ou l’envie vous vient. Rajoutez à cela un petit écran OLED au-dessus des connecteurs, afin de dépasser le RGB dans le tuning. Le fabricant met aussi le point sur ses fonctionnalités softwares intégrées au BIOS qui se retrouvent boostées par des « IA », qui ne sont que des automatismes couplés à du machine learning pour la gestion de l’overclocking, du refroidissement ou encore des performances réseau. Des atouts intéressants sur le papier, à voir l’intérêt dans la réalité.

 

asus rog maximus xii apexasus rog maximus xii hero wi-fi

 

Si vous recherchez les meilleures performances tout en étant moins bling-bling, il existe deux cartes MAXIMUS moins surdimensionnées qui feront tout aussi bien le travail pour la très grande majorité des mortels. Ainsi, les MAXIMUS XII Apex et Hero sont elles aussi équipées d’un gros refroidissement, avec 16 VRM pour la première et 14 pour la seconde. La version APEX est un peu particulière et parait intéressante sur certains choix esthétiques, mais dispose d’arrangements très étranges pour la mémoire et remplace deux emplacements pour barrettes de DDR4 par un double slots pour SSD M.2. En dehors de ça, nous sommes déçu de voir que les solutions audio de cette gamme MAXIMUS n’évoluent toujours pas, nous resterons donc sur le trop classique ALC1220 couplé à des condensateurs classiques avec des DAC classiques, mais la présence des amplificateurs séparés permettra d’améliorer un peu le rendu final.

 

asus rog strix z490 a gamingasus rog strix z490 e gamingasus rog strix z490 f gaming

 

La gamme mainstream ROG Strix du fabricant est toujours présente et nous présente 3 modèles qui sont plutôt bien équipés, presque autant que leurs grandes sœurs, ce qui amène à réfléchir sur l’intérêt des cartes MAXIMUS pour les au budget raisonnable. On y retrouve toutes les fonctionnalités apportées par les fameuses « IA » du constructeur, des VRM bien fournies et refroidies et un système audio qui perd juste les DAC externes. Vous noterez qu’ASUS continue sur sa lancée des composants blancs avec la Strix-A, et que les différences entre les modèles E et F sont très minimes.

 

 asus tuf gaming z490 plus wifiasus prime z490 aasus prime z490 v

 

Pour ceux qui recherchent des cartes plus abordables, un modèle TUF Gaming est présent, ainsi qu’une Prime Z490-A et une Prime Z490-V, avec peu ou pas de RGB, un refroidissement plus limité et des fonctionnalités très réduites. Inutile de dire qu’elles ne sont pas destinées à jouer avec les plus grosses comètes, mais plutôt pour aller dans des configurations abordables à base de Core i3/i5. Cette fois nous perdons les fonctionnalités logicielles d’IA sauf pour la Prime Z490-A, ces modèles n’étant pas faits pour de l’overcloocking.

 

asus rog strix z490 iasus rog strix z490 g gaming wifiasus prime z490m plus

 

Il ne faut pas oublier les configurations de petite taille, et cette fois nous avons 3 modèles existants selon les besoins : du mini-ITX avec la ROG Strix Z490-I et du mATX avec la Z490-Get la Prime Z490 Plus. Les caractéristiques sont proches de leurs sœurs plus allongées, avec une construction très proche du modèle X570 pour la mini-ITX avec sa construction par étage. Les fans de petits boîtiers pourront donc déjà espérer améliorer leurs configurations avec Comet Lake s’ils le souhaitent.

 

asus proart z490 creator 10g t

 

Enfin pour finir, il reste un modèle plus atypique étudié pour les professionnels qui ne cherchent ni les meilleurs scores en OC ou du RGB à outrance, tout en pouvant mettre les plus gros CPU bleus de dixième génération. La ProArt Z490 Creator permet donc de profiter d’un maximum de port PCIe au sacrifice de ports M.2 embarqués, d’une alimentation décente et d’un design sobre. Afin de répondre aux besoins les plus particuliers, ASUS a rajouté ses systèmes d’automatisation de l’OC et du refroidissement, en plus de rajouter une puce Ethernet 10G, au cas où. Un modèle qui trouvera peut-être un intérêt dans certaines workstation à plus bas prix, mais à voir si l’intérêt est là.