thermaltake th240

Thermaltake lance deux AiO ARGB apatrochers : les TH120 et TH240

Dans le domaine de refroidissement liquide, nombreux bavent sur les mod faits main à base de tuyaux rigides en acrylique, de faste RGB et autres néons. Néanmoins, c’est à en oublier que la majorité des joueurs ne tourne pas sur une bécane surboostée aux hormones, et recherchent simplement un moyen de refroidir leur processeur à un coût modéré, si possible avec classe.

 

Pour ceux-là, Thermaltake vient de dévoiler une nouvelle série d’AiO, les THmachins, comprenant à l’heure actuelle deux modèles : le TH120 et le TH240 (notre informateur en Jamaïque nous aurait également confié qu’une version équipée d’un module USB Type-C serait bientôt disponible pour cette région, nommé TH-C, mais aurait tendance à embrouiller le consommateur…). Au menu : un ticket d’entré prétendu abordable — il ne faudrait, de toute manière, pas faire de la concurrence au Floe Riing, que nous avions testé —, un ou deux moulins de 120 mm faisant vraisemblablement l’impasse sur le PWM, une synchronisation ARGB pour les traditionnels 16,8 millions de couleurs pour ces derniers ainsi que pour la pompe, le tout paré d’une compatibilité avec toutes les cartes mères actuelles : ASRock, ASUS, GIGABYTE et MSI. Notez qu’une télécommande filaire est fournie, permettant de régler aux petits oignons la quantité de licornes dans votre boite. Que demander de plus ? Des informations plus techniques ? Hé bien, les moulins tourneront à 1500 tr/min pour 28 dBA (et 1,13 mm d’eau pour ce qui est de la pression statique), le tout pesant 1 430 g pour le petit, et 1 770 g pour le gros. De plus, le radiateur et le bloc sont en cuivre, et tous les sockets du moment sauf ceux du segment HEDT (TR4/LGA 2011) sont supportés, y compris le LGA1200.

 

thermaltake th240

 

D’ores et déjà disponibles sur Mama Zone aux États-Unis, le plus petit est tarifé à 74,99 $ (et 25 $ de livraison vers France, si jamais !), alors que le second n’est pas encore affiché. Avis aux amateurs ?