asrock bfb

Y a t-il une raison pour que Base Frequency Boost d’ASRock disparaisse ?

On vous en avait déjà parlé. ASRock prépare une fonctionnalité sur ses cartes mères qui joue avec les états du CPU, le BFB, alias le Base Frequency Boost. Ce système pousse le TDP de 65 à 125W sur des puces non K en débridant l’état PL1 du CPU, état qui correspond au TDP nominal du CPU. Ainsi, selon le constructeur, on peut atteindre des fréquences plus hautes que ce qui est prévu par la simple limitation du Processeur.

 

asrock bfb

 

On se posait la question de la réaction d’Intel lors du billet de présentation. À vrai dire, ce type de manoeuvre avait été tenté par le passé, et le constructeur avait dû faire marche arrière, disons qu’Intel avait publié un microcode qui annihilait cette action. Mais avec le BFB, Intel peut-il faire la même chose ? La réponse est bien évidemment oui, mais le fera-t-il ? Il y a fort à parier qu’il n’en fera rien, puisque ce système existe déjà pour les cartes mères Z390 et B365, et qu’il n’a pas été neutralisé. On peut donc penser que le géant devrait encore une fois lâcher la bride, et tout ce qui peut motiver l’achat de LGA1200 ne peut lui être que bénéfique, Intel n’étant plus en position dominante sur le mainstream.

 

Du coup, un 10400, comme nous le disions, devrait constituer un choix très astucieux, surtout avec une carte mère  H470 ou B460 qui devrait être moins chère qu’une Z490. Il ne reste plus qu’à attendre les tests, mais quand ?

 

asrock bfb z390 b365

 

0
Would love your thoughts, please comment.x
()
x