msi comet lake oc nonk exemples

MSi également débloque l’overclocking des CPU non K Comet Lake

Après ASRock et son BFB, ASUS et son APE, MSi leur emboîte le pas. Le constructeur permet du coup l’overclocking des puces non K sur les chipsets B460 et H410. Il n’est donc plus besoin d’avoir une carte mère de compet pour pousser des puces peu onéreuses, elles ont aussi de la capacité à monter, même si c’est variable selon les modèles. MSi débloque le TDP, parle dans ses slides de PL1 et de PL2 débloqués, et donc de 255W. Le géant n’explique pas comment il fait, si les deux autres sont basés sur la fréquence du baseclock, MSi ne dit mot sur la manière de déterminer la fréquence sur tous les coeurs.

 

msi comet lake oc nonk exemples

 

Il a testé un 10900, un 10700 et un 10600, et le tout sous Prime95. Il en résulte que les 10700 et 10900 augmentent bien leurs fréquences, mais le gain est assez minime sur 10600. En tout cas, avec MSi qui rejoint l’armada des coquinous qui contournent les spécifications Intel initialement prévues pour les portables, on peut penser légitimement que la pratique se généralise avec l’aval du patron. Et c’est de bonne guerre, c’est perçu très certainement comme un atout face aux puces Ryzen 3000, peu enclines à grimper dans les tours, ce qui oblige AMD à lancer les 3000 XT. Guerre commerciale !

 

msi comet lake oc nonk

0
Would love your thoughts, please comment.x
()
x