logo constructeurs dalles lcd 2020

Samsung et LG dominent toujours le LCD, pour l’instant…

Aujourd’hui sur le marché de la dalle LCD, c’est assez simple : les Coréens Samsung Display et LG Display dominent encore avec leurs océans de dalles — plutôt VA pour l’un et IPS pour l’autre — et leurs propres écrans — à redécouvrir, les derniers Odyssey de Samsung et Ultragear de LG pour PC —, suivis par les plus grands OEM taiwanais de la dalle AU Optronics et Innolux, et une poignée d’autres acteurs. Rien n’a vraiment changé en 2020, Samsung et LG ont ainsi clôturé le premier trimestre en tête en matière de chiffre d’affaires. Samsung Display seul a affiché 5,4 milliards de dollars pour Q1 2020, plus que ce que le duo concurrent taïwanais a encaissé sur la même période, c’est dire le niveau d’équilibre dans la compétition.

 

logo constructeurs dalles lcd 2020

 

Par contre, la donne pourrait changer prochainement, mais depuis la Chine, bien entendu. En effet, le chinois BOE Technology –  actif depuis 1993 et qui avait racheté l’affaire STN-LCD, OLED et FDP de SK Hynix au début des années 2000 — a sensiblement augmenté sa production de dalles pour notebooks, tablettes et autres écrans cette année, réduisant l’écart de livraison avec LG Display à un tel point que BOE pourrait devenir le second plus grand producteur de dalles LCD d’ici le 3e trimestre de 2020 !

L’entreprise chinoise n’est pas seule, puisqu’elle est également aux côtés de son compatriote China Star Optoelectronics Technology (CSOT) — une division de TCL fondée en 2009 à Shenzhen. Le commerce de celle-ci a affiché les meilleurs taux de croissance en chiffre d’affaires et de livraisons parmi le top 6 des constructeurs de dalles, et sa capacité de production de grandes dalles LCD devrait croître de 18,6 % entre 2019 et 2023, à comparer à la moyenne de +0,6 % anticipée pour le reste de l’industrie — ce qui ne veut pas dire grand-chose face à une concurrence établie depuis plus longtemps.

 

Néanmoins, il semblerait que les fabricants coréens aient récemment finalement commencé à réduire les capacités des lignes LCD de leurs usines, un mouvement déjà assez anticipé. On le savait, face à un marché du LCD relativement saturé, LG et Samsung veulent se concentrer sur l’OLED, Samsung a d’ailleurs déjà annoncé l’arrêt de la production de dalles LCD traditionnelles en avril, et au Japon, Panasonic avait officialisé le même choix fin 2019. Bref, l’image du segment LCD va sans aucun doute évoluer avec le désengagement des cadors habituels et la montée en puissance de la relève. (Source : Digitimes)

0
Would love your thoughts, please comment.x
()
x