intel ceo dream team ex amd with patton cdh t

Intel revoit son organisation suite aux problèmes sur le 7 nm

Intel ne vit pas sa meilleure période, avec des retards de plus en plus conséquents sur ses architectures et l’introduction des innovations du côté des CPU. Certes, la firme n’avait pas beaucoup de soucis à se faire il y a encore peu de temps, mais l’annonce du retard sur la sortie des CPU en 7 nm a touché de plein fouet les bleus et leur cours boursier, ce qui n’est sans doute pas sans déplaire à AMD et ses actionnaires. Bob Swan a décidé de ne pas rester les bras croisés dans cette situation et se retrousse les manches, en faisant quelques changements parmis les têtes pensantes de sa société.

 

Le plus imposant d’entre eux est le départ de Mike Mayberry de la société après 36 ans de bons et loyaux services pour profiter de sa retraite d’ici la fin de l’année. Si la situation était prévue, Bob Swan préfère anticiper son départ et nomme dès maintenant sa successeuse, Ann Kelleher, afin de mettre au point une transition. Ann sera donc responsable de la patate chaude du 7 et 5 nm bleu. Mais ce n’était pas une inconnue, puisqu’elle dirigeait auparavant les unités de productions, qui sont dorénavant encadrées par Keyvan Esfarjani, qui lui s’occupait de la production des mémoires non volatiles. Une montée en grade pour ce dernier, qui se charge maintenant de la production globale de l’entreprise. 

 

Dans ce petit jeu de chaises musicales d’autres postes ne bougent toujours pas vraiment par contre. Le département de Design Engineering est assuré par intérim avec à sa tête Josh Walden, le temps qu’Intel trouve un « leader de classe mondiale », rien que ça. Pour les unités graphique, Raja Koduri ne bouge toujours pas, tout comme Randhir Thakur à la logistique. À voir si tous ces changements permettront à redonner confiance à Intel et à ses investisseurs. (source : Intel) 

 intel ceo dream team ex amd with patton cdh t