nvidia arm cdh

NVIDIA qui mange ARM, bien plus qu’une rumeur ?

Il y a quelques jours seulement, la communauté hardware s’enflammait autour de nouvelles rumeurs sur le fait que NVIDIA serait en réflexion sur l’achat du capital d’ARM auprès de SoftBank, ce qui lui permettrait de se faire une place plus large parmi les géants des semiconducteurs. Si l’opération est intéressante pour les verts d’un point de vue financier, cela n’en reste tout du moins pas très bon pour l’écosystème, puisque NVIDIA aurait la main sur le développement des nouvelles versions de l’architecture. Mais voilà, au-delà de simples rumeurs, il existe un fait : SoftBank a besoin d’argent pour renflouer ses dettes, et la vente de quelques grosses firmes pourrait s’avérer utile pour le holding.

 

Bloomberg rapporte donc que les deux sociétés sont en discussion afin de se mettre d’accord sur un rachat potentiel d’ARM. Il semblerait que parmi les acheteurs potentiels, seul NVIDIA serait celui qui dispose d’un échange concret avec SoftBank, très probablement par rapport aux conditions financières du rachat. Cependant, il ne faut pas oublier que d’autres solutions sont possibles pour le groupe japonais, comme la mise sur le marché public du capital d’ARM, la mise en bourse permettant de générer des rentrées financières directes de par la vente des actions.

 

D’ailleurs, ce mouvement pourrait s’avérer rentable, puisque la firme est évaluée à 44 milliards actuellement – contre 36 milliards à son rachat en 2016 – et certains analystes donnent une progression jusqu’à 68 milliards pour 2025. Mais SoftBank pourrait ne pas tenter le risque et revendre à NVIDIA le bébé britannique, de peur qu’il n’arrive pas à renflouer ses caisses comme il le souhaite. (source : Bloomberg)

 

nvidia arm cdh