nvidia new longeur

Au tour de la RTX 3080 de s’offrir sa rumeur 3D Mou !

Hier, malgré la canicule écrasant une grande partie de l’hexagone, c’était journée moufles avec son lot de fuites supposées sur Ampere. En question, les performances de la « RTX 3090 » ou « RTX 3080 Ti » selon la source choisie, qui se permettrait hypothétiquement un résultat sur le TimeSpy Extreme de 3D Mark. La comparaison des scores supputés donnerait la plus grosse des GeForce à venir avec 50% de perfs en plus par rapport au précédent flagship sur ce benchmark exclusivement, si tant est qu’il y ait un fond de vérité là-dedans. Si parler de la carte qui représentera le haut de la gamme n’intéresse pas tout le monde, du fait d’une tarification qu’on imagine sans peine inaccessible pour bon nombre, le pourcentage de gain pouvant être représentatif de ce qu’il faudrait attendre sur les gammes moins élitistes. Cela demandera toutefois à être vérifié en pratique surtout vu les configurations de GPU envisagées.

 

Et c’est là qu’entrerait en compte la RTX 3080, bien entendu sur le même test 3D. À ce titre, elle toperait autour des 8600 points, et serait animée par un GA102-200. A titre d’exemple, une RTX 2080 Ti Founders Edition se retrouve bloquée à 6400 points, une RTX 2080 SUPER à 5500 et 5000 points pour la RTX 2080. Cela ferait un boost intéressant, estimé à la louche à 35% par rapport à la première citée et 72% par rapport à la dernière, avec qui elle partagerait la même nomenclature. Cet écart important à iso gamme aurait du sens vu l’upgrade supposée du GPU utilisé (xx102 vs xx104). En poussant un peu plus le raisonnement, cela conduirait en définitive à 11% d’écart entre 3080 Ti et 3080, une valeur bien faible, pas dénuée de sens pour une puce de même gamme, tout dépendant de la castration, mais bien moindre que l’écart moyen (20 à 30%) généralement constaté entre ces gammes chez les verts. Bref, wait & see et gardez la tête froide !

 

nvidia new longeur