nvidia arm samsung cdh

Samsung dans la bataille pour ARM et faire barrage à NVIDIA ?

Initialement une simple rumeur comme le net en voit passer beaucoup, l’affaire avait encore pris de l’ampleur il y a quelques jours, mais toujours sans aucune confirmation officielle d’un côté ou de l’autre. Un peu de temps a passé et voilà que ça s’emballe encore un peu plus, cette fois-ci avec l’entrée en jeu, parait-il, de Samsung ! Un fait rapporté par The Korea Times avec pour source « un haut fonctionnaire dans l’industrie du semiconducteur », qui aurait évidemment souhaité rester anonyme — il faut donc toujours considérer la nouvelle avec des pincettes ! 

 

Contrairement à NVIDIA qui songerait à l’acquisition complète d’ARM Holdings auprès du vendeur japonais SoftBank, le géant coréen du semiconducteur, également titulaire d’une licence ARM, viserait plutôt le rachat de 3 à 5 % des parts d’ARM Holdings, de la même manière de ce qui avait été fait pour le Hollandais ASML. En fait, selon la source, à cause de la complexité du modèle d’actionnariat et du caractère crucial des affaires d’ARM, l’on se dirigerait vers un rachat effectué par un conglomérat d’entreprise plutôt que par un acheteur unique, ce qui serait aussi bien plus facile à faire accepter auprès des différentes autorités de régulation. Ce serait donc moins une lutte fermée NVIDIA vs Samsung qu’un match plus ouvert NVIDIA vs Samsung & consortium non identifié. De plus, rien que la rumeur d’un achat de parts par Samsung pourrait aussi faire grimper la valeur subjective d’ARM (pour l’instant non cotée en bourse) et par conséquent rendre bien plus difficile, voire hors de portée, une acquisition par NVIDIA, peu importe que la rumeur soit ou non fondée.

 

En tout cas, la source du journal coréen douterait beaucoup de la capacité du Caméléon à réussir dans son offre pour ARM, d’une part pour de simples motifs de trésorerie, mais aussi parce qu’il est très peu probable que les différentes autorités de régulations approuvent une telle acquisition par l’américain seul. Bref, on ne sait pas toujours pas exactement ce qui se trame, mais quelque chose est définitivement en train d’œuvrer derrière les rideaux, et pendant ce temps-là, ARM Chine (51 % chinois, 49 % Softbank) fait des siennes. Coïncidence ? Soudainement tout le monde voudrait son ARM ? Sacré feuilleton ! (source)

 

nvidia arm samsung cdh

Oh, mais qui voila ?