Les Threadreapers sont là !

AMD sur son nuage pénètre le marché du CPU comme jamais depuis longtemps

En parallèle de Jon Peddie, qui a truc surtout pour les GPU, de l’autre côté nous avons Mercury Research qui réalise le même type de travail, mais plutôt avec les processeurs. Dans la foulée de l’annonce des résultats toujours chocolatine croissants d’AMD et d’une capitalisation record à la limite des 100 milliards grâce à des spéculateurs optimistes, le nouveau rapport de l’analyste met encore une fois en évidence la forte croissance de l’entreprise sur le marché du CPU x86 de manière générale, ainsi que sur le marché du processeur dit « Client » (nous, vous, toi, lui, elle, eux, etc.). À ce propos, n’hésitez pas à revisiter les chiffres de vente CPU/GPU de MindFactory.

 

De plus, selon les chiffres compilés par Mercury Research, AMD enchaînerait les records sur le marché notebook/mobile (qui représente à lui seul 65 % du marché CPU mainstream, merci les APU mobiles Ryzen 4000), ce qui est toujours plus simple à faire en partant de zéro, mais ce doit d’être mis en évidence, car on ne peut que se réjouir de voir le monopole paralysant d’Intel s’effriter chaque jour un peu plus sous nos yeux. Place aux chiffres !

 

AMD (vs Intel) Desktop Notebook/Mobile Serveur

Total « Client

(Ryzen, Epyc)

Total CPU x86
Q2 2020 19,2 19,9 5,8 19,7 18,3
Q1 2020 18,6 17,1 5,1 17,5 14,8
Q4 2019 18,3 16,2 4,5 17,0 15,5
Q3 2019 18,0 14,7 4,3 15,8 14,6
Q2 2019 17,1 14,1 3,4 15,0 13,9

Q1 2019

17,1 13,1 2,9
Q4 2018 15,8 12,2 3,2 13,5 12,3
Q3 2018 13 10,9 1,6 11,6 10,6
Q2 2018 12,3 8,8 1,4
Q1 2018 12,2
Q4 2017 12 0,8
Q3 2017 10,9
Q2 2017 11,1
Q1 2017 11,4
Q4 2016 9,9
Q3 2016 9,1

 

Oui, oui, il y a des trous et l’on aurait forcément aimé remonter un peu plus loin dans les dates, mais les rapports de l’analyste ne sont pas accessibles librement. Il n’y a pas de surprise, puisque Mercury Research avait déjà laissé filtrer le sommaire de l’observation des parts de marchés 2019 d’AMD en février dernier. La différence, c’est que l’on peut désormais observer les données de la première moitié de 2020, nous permettant de constater encore que du mieux pour AMD sur l’ensemble des segments, les meilleurs chiffres de l’entreprise depuis 2013/2014 !

Oui, AMD est revenue de loin, un beau travail d’équipe avec une vraie vision à long terme et mené par la chef d’orchestre fantastique Lisa Su ! Le rôle de l’architecture Zen dans ce succès est évidemment indéniable, mais celui d’Intel aussi — par sa paralysie technologique, une stratégie clairement délimitée par des financiers et une culture interne en manque de fraîcheur, le terrain était plus que propice pour ce que les Anglo-saxons appellent une “reality check” face à un adversaire sous-estimé, et ça n’a pas raté. Pauvre Bob a bien du silicium sur le wafer !

 

En ce qui nous concerne, il n’y a qu’à souhaiter que le conte de fées d’AMD se poursuive encore longtemps, les consommateurs ont évidemment tout à y gagner pour l’instant, surtout dès lors que cela pousse Intel à se réveiller. Toutefois, en espérant aussi que nous ne verrons jamais le jour où AMD tomberait dans le même travers qu’Intel aujourd’hui ou celui d’une répartition 50/50 avec deux acteurs en mode “camping”, un duopole figé “agrée” à demi-mot n’étant certainement pas beaucoup plus enviable qu’un monopole.

 

Les Threadreapers sont là !