Street Fighter 4 test performances

Puissexpress • Street Fighter 4 Performance Test

 

• Bilan

 

Strteet Fighter 4 benchmark accueil

 

Ce Puissexpress touche à sa fin, avec un constat clair et net : Street Fighter 4 ne sera absolument pas un tueur de configurations. Une bonne nouvelle donc pour, par exemple, ceux qui bien que n’étant pas en possession d’une configuration pour joueurs dernier cri, se laisseraient bien tenter, ne serait-ce que pour la nostalgie de leurs partie de Street Fighter II sur Super Nintendo. Même une HD3850 (ou HD4670) permet de jouer dans des conditions tout à fait correctes sur un 24", c’est pour dire ! De son côté, le possesseur de carte graphique haut de gamme n’aura lui guère d’autre réflexion à avoir que de mettre tous les réglages à leur maximum, que ce soit pour la résolution, l’antialiasing (le 16x passe très bien sur GTX 260), l’aniso (16x lui aussi) ou les réglages de qualité du jeu.

 

Pour ce qui est de la capacité du jeu à gérer les CPU multicores, elle est bien présente, mais uniquement jusqu’à 2 coeurs. C’est bien dommage en cette mi-2009, et ce n’est donc pas encore avec ce hit que les possesseurs de quadcores pourront avoir l’impression d’avoir pleinement justifié leur achat en jeu.

 

Du côté cette fois-ci du multiGPU, pas de crainte à avoir : il est d’ores et déjà pleinement opérationnel, et notre HD3870 X2 a affiché crânement 30% de performances en plus face à notre HD4850. Une excellente prestation avec les filtres activés, car il s’agit là d’une faiblesse de l’architecture HD3800 face à celle des HD4800, et il n’est pas rare justement de voir la HD3870 X2 faire à peine mieux qu’une HD4850 sur des jeux récents avec AA. Preuve donc que sous Street Fighter 4 le biGPU a été particulièrement bien conçu, avec des gains certainement pas loin du +100% par rapport à un GPU unique. Joli à encore 1 mois de la sortie du titre, alors que d’autres jeux n’ont un multiGPU réellement opérationnel que plusieurs semaines après le lancement.

 

Pour finir ce tour d’horizon, Capcom a introduit des modes de graphismes, permettant d’accentuer les ombres avec de l’encre noire, ou bien d’obtenir des graphismes plus doux type "Aquarelle". Il appartiendra à chacun de faire son choix, mais le joueur aura au moins la satisfaction de savoir que cette option n’a absolument aucun impact sur les performances, ce qui en soit est bien rare !

 

Street Fighter 4 personnages