Pourquoi faut-il isoler son godet à LN² ?

En attendant que le nitrogène (terme beaucoup plus classe qu’azote) soit autorisé à l’usage domestique, vous êtes sans doute extrêmement nombreux à remplir clandestinement (et surtout régulièrement) les godets surplombant vos processeurs de LN2, histoire de les garder bien au froid, et ainsi être aptes à lancer le démineur en toute circonstance et à une vitesse fulgurante. Mais ponctuellement, environ 18 fois par jour, votre matos lache, telle une alimentation Heden, sans que vous ne compreniez pourquoi. Un problème qui d’abord prend du temps puisqu’il vous faut remplacer votre carte mère à chaque fois, parfois d’autres composants, et présente à la longue un budget fort compliqué à gérer.

 

Heureusement, le Comptoir est là pour vous aider. Enfin le Comptoir, pas vraiment, mais les gars de chez OCTV qui, comme ils n’avaient pas grand-chose à faire dimanche, se sont dit "tiens, faisons un peu de pédagogie sur l’OC!", une riche idée qui permettra à nos lecteurs overclophiles d’ainsi diminuer drastiquement leur budget mensuel consacré à leur passion. L’idée est donc de préparer une caméra pour shooter à une poignée d’images par seconde, un godet Venom et ses 2 bons gros kilogrammes de cuivre, remplir ce dernier de LN2 et attendre un moment pour avoir le rush qui une fois monté résulte en une jolie vidéo, certes inutile, mais on s’en fout, mettant en scène le paquet de condensation induite au contact de l’air :

 

 

Voilà, maintenant vous savez pourquoi il est plus prudent de bien isoler son matos si d’aventure vous vous lanciez dans l’overclocking extrême. Notez que perso, les extremes à la vanille on les aime bien glacés aussi !