4x4Go ddr3-4000 en air cooling ? Mouais !

Les actuels records d’overclocking RAM biaisés

Des records ou tout simplement des gros scores de fréquence mémoire circulent actuellement sur la toile, principalement sur facebook et seraient, pour la plupart, faux. Après petite enquête en interne il s’avère que ces scores ont été produits à l’aide d’une supercherie ! Après discussion avec Andre Yang (ex-ASUS) et Hi Cookie (Gigabyte), deux overclockeur très largement connus sur la scène, il s’avère que certains fabricants de cartes mères auraient des BIOS buggés (intentionnellement ou pas) qui font croire au système que le ratio BCLK:Mémoire est de 1.33 … Quand il est en réalité de 1.0.

 

Bien évidemment seulement les fabricants et overclockeurs proches des fabricants ont accès à de tels BIOS, mais il n’a pas fallu bien longtemps pour que des petits malins comprennent le truc et l’utilisent pour se la raconter montrer des gros scores de fréquence mémoire. Comme cette supercherie peut être réalisée par n’importe qui ayant accès à un de ces BIOS, ou qui connait le registre à modifier, la véracité des records de fréquence mémoire est compromise, CPU-Z n’étant pas en mesure, en tout cas pas encore, de détecter l’incohérence et son validator en ligne (powered par CPC) les traitant alors comme valides.

À titre d’exemple, lorsque la faille est utilisée, CPU-Z montrera une fréquence de 2000 MHz (DDR3-4000) alors qu’en réalité la mémoire n’est cadencée qu’à 1504 MHz (DDR3-3008), soit une fréquence 1.33x moindre.

 

4x4Go ddr3-4000 en air cooling ? Mouais !  

4 barrettes en DDR3-4000 et en air cooling ? Hmmm !

 

HWBOT ne s’est pas encore prononcé officiellement sur ce sujet, mais il est probable qu’à l’image du bug Windows 8, la réponse sera de bannir les scores réalisés avec un ratio BCLK:Mémoire de 1.33 sur socket LGA1150 et n’autoriser que les scores produits avec un ratio de 1.00. Certains fabricants comme Gigabyte par l’intermédiaire d’Hi Cookie commencent à prouver la véracité des scores réalisés sur leurs propres cartes grâce à une vidéo où le système est raccordé à un oscilloscope attestant la fréquence réelle de la mémoire. En attendant attention aux communiqués fantaisistes, certains constructeurs n’ayant pas peur de communiquer leurs faux records…