asus r9 fury strix t

Que donne une R9 Fury clockée comme une cochonne ?

Avec le logiciel de déblocage des Fury, l’équipe Team Pure s’est décidée à attaquer l’overclocking massif de cette carte. Son choix s’est porté sur le modèle d’Asus Strix, qui offre un vrai PCB testiboulé élaboré pour Fiji Pro et pas celui de référence réutilisé tel quel par Sapphire entre autres choses. Alors pour parvenir à pousser GPU et HBM, il a fallu ruser à plusieurs niveaux. D’abord il a fallu faire par-ci par-là des mods de tension, histoire de filer encore plus à bouffer au GPU. Ensuite il a été question de pousser le monstre GPU+HBM avec GPU Tweak, le soft Asus pour overclocker. Et pour éviter la fonte des éléments, rien de mieux qu’un godet rempli d’azote liquide.

 

Tout ceci a pris beaucoup de temps, mais la Fury Strix de base avec son Fiji Pro bloqué tope 6237 points sur Fire Strike Extreme. Sans rien toucher mais juste en débloquant les unités de calcul via le soft ça grimpe à 6505 points puisque sont reconnus 3776 SP au lieu de 3584. A 3840 SP et avec cette fois les 240 TMU, on passe à 6615 points. La Fury Strix débloquée en Fury-X termine à 6756 points, 520 points gagnés gratos sans rien faire de sensationnel, un bon plan ! Avouez que c’est aussi haletant que « Les feux de l’amour » hein !

 

On garde le déblocage en Fury-X et on pousse le GPU de 1000 à 1100 MHz et la HBM de 500 à 550 MHz, et ca pointe à 8121 points. C’est là que les gus Vmoddent la carte mais en version Fiji Pro, donc 3584 SP, avec des fréquences de 1450 MHz sur le GPU et 1000 MHz sur la HBM, ca culmine à 9634 points. Du coup en la débloquant en Fury-X, et en passant les fréquences GPU à 1400 MHz et la HBM à 1000 MHz, le score termine à un joli 10 033 points. Il y a un tuto pour ceux qui veulent pulvériser leur carte chèrement acquise, mais pour la prouesse de la modification, et le score, on dit good game les poulets !

 

asus r9 fury strix t