black friday

Retour chiffré sur le Black Friday 2015

Le Black Friday, ce concept directement importé d’Amérique du Nord en 2012, a assez bien fonctionné chez nous en 2014. Par contre en 2015, avec un climat tendu en France (suite au 13 novembre) et des opérations annulées, le Black Friday a laissé sa place à de nombreuses autres offres, du genre Cyber Week chez Amazon, Magic Days chez Carrefour, Crazy week-end chez Auchan et autres titres racoleurs pour donner envie de craquer le portemonnaie, ce sur 4 à 8 jours pour ceux qui ne se sont pas contentés des vendredi ou lundi.

 

Dans une étude menée par Toluna sur requête de LSA, on découvre que cette diversité dans le nom et la durée des offres a créé une certaine confusion chez les consommateurs. Si en 2014, le dernier vendredi de novembre avait fait un carton côté ventes, cette année de nombreux français (52% d’après leur étude qui comprend 7520 personnes majeures aux USA, en Allemagne, Espagne, France et au Royaume-Uni) ont acheté à prix réduit entre le 23 et le 30 novembre, mais c’est le week-end du 28/29 qui a eu le droit à la plus grosse demande.

 

Les secteurs qui ont le plus marché sont l’habillement (42,5%), les jouets (21,4%), le high-tech (21,3%) et les cosmétiques (21,3%), ce qui fait 106,5%, mais bon ce sont eux les spécialistes des chiffres hein, pas nous ! Blague à part, si vous vous demandez pourquoi ça fait plus de 100%, c’est parce qu’il est tout à fait possible de faire des achats dans plusieurs catégories. Enfin, la part d’achats en ligne a augmenté de 6 points par rapport à 2014, nouvelle perte nette pour le commerce physique.

 

Si aux USA le Black Friday fait toujours un carton, avec 18,1% d’acheteurs ayant eu le droit à -70% et 50,7% à -50%, en France 31,8% des acheteurs ont pu avoir du moitié prix et seulement 10% des acheteurs européens ont pu profiter d’un -70%. Espérons que l’an prochain, les grandes enseignes arrivent à se coordonner pour sortir des offres aussi intéressantes qu’aux USA, parce qu’on est encore loin des bonnes affaires trouvées chez l’Oncle Sam.

 

black friday