hdd fiabilite 2017 backbaze

Quel dédé fallait-il acheter ces derniers mois ?

Malgré la prolifération des SSD, support de stockage moins encombrant et plus performant que les traditionnels disques dur à plateaux, ces derniers restent néanmoins une solution de choix pour la conservation de données à plus long terme. En effet, les HDD sont réputés pour leur durée de vie supérieure aux SSD car le nombre d’écritures de chaque bloc du disque n’est pas limité, contrairement aux cellules mémoire de leurs concurrent électronique.

 

Cela reste cependant à moduler selon la marque et la série du disque possédé ; certains malchanceux pouvant prématurément décéder. C’est sur ces derniers que BackBlaze, une entreprise proposant des solutions de stockage stratosphériques, s’est penché ; comptant le nombre de retour pour chaque série des plus grands fabricants de disques dur de notre époque : Hitachi, Western Digital, Toshiba et Seagate.

hdd fiabilite 2017 backbaze

 

Ces chiffres sont bien évidemment à moduler en fonction de la taille de l’échantillon, i.e. le nombre de disques durs utilisés. Si les Seagate se démarquent avec un taux de panne sur l’année globalement supérieur à ses concurrents (atteignant tout de même presque 30 % pour la série M005, qui ne se base que sur 60 unités et 10% pour la M001), Western Digital a aussi sa série foireuse en la WD40EFRX (un problème de lubrification ?) qui enregistre près de 9% de panne pour 45 unités testées. Enfin, le duo de queue est formé par Hitachi dont aucun produit ne dépasse le pourcent de panne ; et un Toshiba dont aucun disque n’est tombé en panne sur les deux séries testées.

 

Bien qu’il ne s’agisse que de disque de haute capacité et pour entreprise, il est rassurant de voir la durabilité de cette technologie : le disque a donc encore de beaux jours devant lui ! (Source : Techreport.com)